Le dessous des cartes

Dessous cartes 1

Dans ce monde perdu de la matérialité où dominent l’individualisme effréné et l’instantané l’Etre a été supplanté par le paraître au détriment du sage qui cultive la discrétion et la modestie. Mais la nature a horreur du vide…

Dessous cartes 2

Un si beau château ne peut attirer que la jalousie ou la convoitise.

– Ainsi j’ai découvert avec incrédulité, horreur et indignation l’existence d’un ennemi caché, revanchard et sournois alimentant dans les diners les plus viles calomnies. Comment se défendre d’accusations qu’on ignore et dont la bassesse défie l’imagination ?

– Plus tard, il y a vingt ans, au début des années 2000, je fus victime d’un racket accompagné de menaces de mort sur la vie de mes parents âgés (88 et 85 ans). Ayant pu m’en libérer, le château fut cambriolé quatre fois en quatre mois pour m’intimider puis gravement VANDALISE, tandis que des menaces de mort se répétaient contre moi jusqu’au drame. Le fou mythomane et pervers que n’arrêtait aucun principe moral se déchaîna avec pour conséquence la mort de mon père dans l’explosion d’une chaudière qu’il revendiqua, une tentative d’empoisonnement contre moi, pour finir par le suicide suspect de sa nouvelle épouse, complice forcée et témoin involontaire de sa folie meurtrière.

Victime incontestable, je connus l’impensable et une TRIPLE PEINE :

1. La RELAXE de mon tourmenteur malgré les preuves accablantes accumulées pendant trois années d’instruction et les aveux, par suite d’erreurs de procédures inexplicables et répétées du Parquet.

2. MORALE par suite d’une machination ourdie par l’inculpé et qui se présenta comme une bombe à retardement qui éclata le jour de la reconstitution …

3. La calomnie alimentée par la rumeur publique et relayée par une presse ignorante et avide de scandales.

CES FAITS SONT RAPPORTES PREUVES A L’APPUI DANS LES DEUX LIVRES DE PETRUS.

Livres bientôt disponibles en téléchargement ici.

– Heureusement, je pus compter sur l’ami de 25 ans, Jean Pierre VACHER ; lui et sa compagne Catherine C. qui se fait appeler Sylvia furent toujours présents à mes côtés et il n’y a aucun événement auquel ils n’aient été associés.
Depuis 20 ans ils sont les hôtes assidus, les invités permanents de cette magnifique demeure ; ils y disposent d’une chambre mise gracieusement à leur disposition et de toutes les clefs du château dont ils profitent bien plus souvent que moi…
lectus libero ut nunc odio mattis massa id, justo non